Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2021 6 20 /03 /mars /2021 20:36
Petit Dexta cherche famille adoptive!
Petit Dexta cherche famille adoptive!
Petit Dexta cherche famille adoptive!
Petit Dexta cherche famille adoptive!

Petit Dexta cherche famille adoptive!

 

 Bleu comme un Fordson Dexta

 

 

Oui, bleu, “bleu Empire” pour la dénomination officielle de la couleur du petit Dexta, le dernier de la lignée des Fordson.*

Mme Negroni était venue le voir plusieurs fois dans sa quincaillerie pour l'informer que vu le décès de son mari, très connu dans le Saint-Gironnais pour ramasser les palettes perdues avec son J9 gris, elle vendait le Fordson.

-tenez voici mon n° de téléphone, venez le voir, appelez moi avant de venir.

-c'est d'accord.

Le mercredi 17 mars, nouvelle relance et petite bonne nouvelle.

-j'ai la carte grise, me fille s'occupe de la faire transférer à mon nom. Tenez mon n° au cas où vous ne l'auriez pas noté.

-ça tombe bien, demain jeudi je suis de repos, je passe dans la matinée.

Jeudi matin 10 heures la “Citron Berlingo” se gare en silence à la sortie du joli petit village d'Alas, côté direction Castillon. La propriétaire arrive. L'antre secrète se trouve à 300m de l'ancienne école, au bord du Lez.

Le bleu est sous l'appentis, caché per des palettes de matériaux et une pile de dalles en aggloméré. L'excitation commence à poindre. De quel modèle peut-il s'agir? A peine engagé sous le toit voilà l'engin qui apparait.

Mais c'est un Dexta s'exclame avec heureuse surprise le visiteur! Nom de nom!

L'examen commence aussitôt. Il est équipé de la fourche qui est déposée dans la cour. Le bâti et les vérins sont sur le tracteur. Une cabine artisanale assez bien faite protège le poste de conduite. Plutôt froissé au niveau de la calandre, incomplet au niveau des poignées de fermeture du capot moteur, il inspire le respect et une forte sympathie. N'est pas Dexta qui veut! Les pneus arrières 12,4 x28 sont excellents. On ne peut en dire autant de ceux de l'avant, très usés et le gauche complètement à plat et balafré. Il y a deux roues de rechange montées en 13,6x38 en excellent état.

-Il y a longtemps qu'il n'a pas tourné annonce l'hôtesse des lieux. Le bâtiment est loué, il faut tout dégager, je vends la parcelle.

Et du côté direction, s'il a travaillé avec la fourche, il doit y avoir de la fatigue dans les organes. Le jeu dans le boîtier ne semble pas excessif mais le volant tremble sur la colonne. L'écrou se défait à la main. C'est un montage sur cannelures. A-t-il été démonté? La vitre du compte tours est cassée, dommage. Les vitesses et les gammes ne sont pas bloquées. Pédales d'embrayage et de freins répondent bien aux sollicitations. Le repose pied de la pédale d'embrayage n'est pas usé et il n' y a pas de jeu anormal dans l'axe. Quand au mécanisme seuls des essais une fois le moteur allumé permettront d'en avoir le cœur net. La commande de l'accélérateur répond bien. Allons, le début de l'examen est encourageant.

Le marche pied gauche est à ressouder, l'aile gauche est solidement ancrée. Il n'en est pas de même pour la droite qui est fendue à sa base. Rien de grave. Il y a même un siège passager artisanal bien fait, en parfait état sur le côté droit. Le cliquet du frein à main est bloqué, une broutille. La cabine, qu'en penser? Si le joujou rentre dans l'écurie, hé bien elle restera quelques temps en place. Après tout elle n'a pas de portes , l'accès au poste de conduite en est d'autant plus aisé, le toit est haut, la face avant dotée d 'un grand pare brise en très bon état. Le siège a l'âge de ses artères, l'assise est fendue. Rien d'alarmant là non plus. La partie arrière est complète avec ses bras de relevage et la chape de remorquage. Côté équipement électrique rien ne manque, phares, clignotants, alimentation du démarreur (démarrage à la Fordson au levier manuel placé en bas de la colonne de direction) de la dynamo et du régulateur. Toutefois les phares devront être placés à la calandre si la fourche est enlevée.

Et question moteur? Le tracteur a besoin d'un bon dépoussiérage et dégraissage mais il n'est pas envahi de crasse comme on le voit souvent. Comment sera l'essieu avant notamment le pivot, surement pas à l'état neuf, de l'usure à coup sur mais là encore rien d'irréparable. Il y a de l'huile? Oui le niveau est au maxi mais l'huile est noire. Il n'y a pas d'eau dans le radiateur, la batterie est restée en place et branchée, elle est inerte bien sur. La commande du démarreur agit bien sur le contacteur. Le joli petit trois cylindres est - il bloqué? A la rotation du ventilateur la courroie patine.

En serrant cette dernière d'une main et en faisant tourner le ventilateur de l'autre main, miracle la poulie du vilebrequin tourne. Voilà qui est de bon augure! Allons petit Dexta, on te savait animé d'une dextérité hors pair, c'est bien vrai. La pompe à injection est comme il se doit une Simms (classique sur les Fordson, certains Mc-Cormik anglais, les Nuffield et les David Brown). Après ouverture de la trappe de visite il sera facile de voir si un piston n'est pas bloqué. La fixation du pot d'échappement tremble au raccordement du collecteur, rien d'alarmant.  Le plus gros travail sera en fait la retape de la calandre pour lui redonner un air de jeunesse. Cette pièce est fort expressive et semble envoyer un message. Un tracteur qui n'a pas une jolie bouille est bien triste, n'est-il pas?

Après avoir fait plusieurs fois le tour du petit anglais et l'avoir palpé de moultes fois le visiteur se disait; nom de nom j'en ai le béguin de cet engin. Ses congénères ne sont pas si courants dans la région et sa réputation de fiabilité et de maniabilité n'est pas surfaite. Equipés de moteurs Perkins ces petits trois cylindres étaient une merveille.*

A l'époque au concours agricole de Toulouse le Dexta trônait dans un stand sur les rouleaux homme trainer pour démontrer le brio de la boîte Select o Speed. Le démonstrateur manœuvrait toute la journée avec brio devant un public admiratif, pendant ce temps les pneus laissaient pas mal de gomme.

En revenant à pied vers les voitures le passionné disait à Mme Negroni;

-écoutez, je vais vous dire, le tracteur m'intéresse, nous l'amènerons en remorquage à Saint-Girons, je vous en donne … Réfléchissez, nous nous appellerons dans quelques jours et vous me direz ce que vous en pensez. Il faudra juste écarter les deux palettes qui sont devant pour le sortir.

-on fait comme ça. Bonne journée.

Quelle belle expédition ce remorquage pourrait faire un dimanche de beau temps avec un remorqueur anglais comme le DB ou le géant de Doncaster. Animation garantie! Comme le Dexta serait bien à la Coume!

 

*Encore produits à l'usine Daghenam les Fordson ne connaîtront pas l'usine de Basildon ouverte en 1964.

*Oui les Dexta étaient équipés de moteurs Perkins mais la grande maison Ford a même fabriqué des pièces de fonderie pour Perkins, culasses et blocs moteurs pour ces tracteurs.

 

                 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

Partager cet article
Repost0

commentaires